JLB l'infatigable

Jean-Louis réunit son premier orchestre, Les Adelphes, pour un unique concert anniversaire à Saint-Raphaël en 1997, la ville où tout a commencé. Quelle émotion pour les copains de l’époque mais aussi pour les huit cents personnes présentes à cette soirée !

Concert anniversaire à Saint-Raphaël 1997

En 2000, Freddy, le gérant d’une galerie de peinture de Tourrettes-sur-Loup, souhaite rencontrer Jean-Louis. Il a repris une ancienne menuiserie qu'il désire transformer en club de jazz et il a besoin de ses précieux conseils. L’atelier est alors complètement transformé et un mois plus tard, l’Olivier Peint ouvre ses portes, à mi-chemin entre la Cité des Violettes et Pont-du-Loup. Jean-Louis s’occupera de la programmation pendant plus d’un an. Il y fera ainsi venir Dona Flor Et Ses Trois Maris, Christian Brun Trio, Tony Petrucciani Trio, Jacky Renard Quartette, Sissi et Carmen Mambo... Il y présentera même son JLB Big Band avec son ami Tony comme invité et ce soir-là, ils joueront à guichet fermé.

Jean-Louis, qui rêve depuis longtemps de jouer dans un trio à cordes, crée en novembre 2000 le Trio Jazz À Cordes avec la complicité de Richard Pasero (guitare) et Kiki Aublette (contrebasse). Le trio se produira dans les plus grands hôtels, restaurants et clubs de jazz de la Côte.

Jean-Louis cesse de s'occuper de direction artistique de L’Olivier Peint en avril 2001 car entre Prodiam, la SCI JLB, le Jazz Med, le CIJB, le JLB Big Band, le Trio Jazz À Cordes et bœufs dans les clubs de jazz, cela fait beaucoup de choses à gérer !

Le Trio Jazz À Cordes 2001

Richard Pasero, Kiki Aublette, JLB

Le Trio Jazz À Cordes 2001

Kiki Aublette, Richard Pasero, JLB

Caricature 1994

JLB & Tonny Petrucciani 2000

© 2020 Jean-Louis Bouyssou