Le businessman

Mener de pairs deux métiers, les travaux publics le jour et les activités artistiques la nuit, est devenu impossible, aussi bien du point de vue de l'emploi du temps que sur les plans physique et moral. Jean-Louis sait qu’il est grand temps de prendre une décision difficile. La fibre artistique prend le dessus et en 1986 il démissionne de l’entreprise Nicoletti pour créer sa propre société, ProDiAM (Production, Diffusion, Animation Musicale), à Cagnes-sur-Mer. Il engage un chef de projet trilingue à temps partiel et élargit ainsi l’éventail de ses prestations. Il propose désormais des danseurs, des ballets, des magiciens, des automates, des régies sons et lumières ainsi qu'une multitude d’autres produits.

La Canna Suisse

Quatuor à cordes 1986

Outre ses participations dans divers orchestres (tzigane, variétés, jazz), il continue à faire le bœuf, la nuit, à La Canna Suisse et enrichit, petit à petit, au gré de ses cachets, sa collection de guitares.

Ballet vénitien

Soirée princière

French Cancan

Les fées

Acrobates

© 2020 Jean-Louis Bouyssou